Qui peut m’aider pour mon allaitement maternel?

C’est souvent LA grande question qui revient pour les mamans allaitantes. Les informations ne manquent pas de fuser: entre ce que l’on lit, ce que l’on vous dit, les bonnes ou mauvaises expériences de l’entourage et les discours souvent discordants à la maternité… Ce n’est pas facile de s’y retrouver.

 

A qui s’adresser pour réussir votre allaitement?

En théorie tous les professionnels de santé autour de la maternité sont compétents.

En pratique… on prend une douche froide.

Lors de leurs études, les sages-femmes, les puéricultrices, les médecins, les auxiliaires de puériculture ont des cours sur l’allaitement maternel. Mais voilà si tout ce petit monde était compétent pour accompagner et valoriser un allaitement, le taux d’allaitement ne chuterait de façon vertigineuse dès les 3 premiers mois de vie de l’enfant (source).

Les professionnels de santé y mettent de la mauvaise volonté?

Non, simplement, les formations initiales sont pauvres en contenu sur l’allaitement maternel. Un faible pourcentage des professionnels de santé se forment à l’allaitement maternel lors de leur formation continue. Il y a donc peu d’experts sur l’allaitement.

Alors à qui se fier pour un bon accompagnement à l’allaitement?

Les conseillères en lactation

Elles peuvent être sages-femmes ou puéricultrices… Leur diplôme prouve qu’elles ont suivi un formation solide. Elles ont des connaissances approfondies sur le fonctionnement de l’allaitement maternel. Trouvez une conseillère en lactation près de chez vous sur cet annuaire.

Les sages-femmes

La formation sur l’allaitement maternel est limitée. De nombreuses sages-femmes complètent leurs connaissances et forgent leur expérience après leur études. Elles ont l’avantage d’être en première ligne et d’accompagner chaque jour les mamans et des bébés dans la découverte de l’allaitement maternel.

Les auxiliaires de puériculture

Leur formation initiale étant très courte la notion d’allaitement maternel est abordée de façon assez schématique. Les maternités mettent à jour régulièrement les connaissances de leurs équipes pour optimiser la mise en route de l’allaitement. Le label IHAB (Initiative Hôpitaux Amis des Bébés) garantit cette approche.

Les puéricultrices

De même que leurs consœurs citées ci dessus la formation initiale traite de la physiologie de l’allaitement et de la prise en charge médicale des principales complications, sans aller plus loin. Elles sont nombreuses à suivre des formations complémentaires sur l’allaitement maternel afin d’accompagner au mieux les jeunes parents. Elles exercent à la maternité, libéral ou en PMI.

Le médecin généraliste et le pédiatre

Au vu de nombre d’années d’études effectuées, l’enseignement sur l’allaitement maternel est anecdotique. Ce n’est pas leur activité principale. A l’exception de ceux qui en auront fait leur cheval de bataille, ce ne sont pas les plus aptes pour accompagner votre allaitement.

Internet

Pas de doutes, vous trouverez des réponses à toutes vos questions, même à celles que vous ne vous posiez pas…Internet peut être une mine d’or d’informations à condition de savoir ou chercher. Bannissez les forums, ce ne sont que des témoignages, autant bienveillants que destructeurs. Rapprochez-vous des sites de confiance: La Leche League; l’OMS; Maman Lune. Attention, les mamans ayant allaité un ou plusieurs enfants quelques semaines ou plusieurs années ne sont pas des expertes en allaitement. Elles seront expertes sur leur propre expérience mais en aucun cas objective sur votre histoire.

Les permanences téléphoniques

Vous aurez par téléphone des conseils appropriés et personnalisés pour répondre à vos questions. Ces associations vous aideront à surmonter les difficultés que vous rencontrerez pendant votre allaitement. L’avantage est de pouvoir joindre quelqu’un à n’importe quel moment et d’obtenir des réponses appropriées sans délais.

L’écoute téléphonique de SOLIDARILAIT

Soutien téléphonique de la LECHE LEAGUE

Le meilleur accompagnement pour votre allaitement sera avec une personne  qui prendra le temps de discuter, d’observer votre bébé sa façon de téter.

Pour rappel selon l’OMS l’allaitement maternel est recommandé jusqu’au 6 mois de l’enfant et conseillé pendant les 2 premières années de sa vie.

 

Avez vous trouvé facilement la personne qui vous a soutenu pour la mise en place de l’allaitement?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Anne-Lise

    J’aurais beaucoup aimé rencontrer quelqu’un de bienveillant et d’objectif après la naissance de mon fils… Mon allaitement a été très compliqué et j’en garde encore des séquelles aujourd’hui… On a encore du boulot à faire en France.. merci pour cet article qui permet d’avancer un peu sur ce chemin 🙂

    • florie

      merci pour ton retour, oui il y a encore du chemin à faire. Pour ce que l’on aurait aimé faire, il faut se dire que sur le moment on a fait au mieux avec les connaissances que l’on avait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide qui vous apprendra à gérer " LES PETITS MAUX DU POST-PARTUM"