Entretien avec Dr BRASSEUR Aurélie, Chef de service de Pédiatrie du CHPM . Nouveau-né et COVID19.

Dans ce contexte si particulier de crise sanitaire, je cherche à apporter un soutien et des échanges de qualité aux femmes qui s’apprêtent à accueillir leur bébé.

L’entretien que j’ai eu avec Dr Brasseur a été guidé par les questions des mamans du groupe facebook  Fin de grossesse, accouchement et post-partum en confinement.

Je tenais à apporter des réponses claires et de source sûre.

 

 

 

Je vous invite à vous rendre sur le site https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

La situation évolue rapidement. Les informations les plus justes et à jour se trouveront sur ce site.

Pour le lavage des mains, je vous laisse cette vidéo. L’explication sur le lavage des mains y est intéressante.

Clique sur l'image.
Cliquez sur l’image.

Si la maman a le Covid, oui il y a plus de risques d’accoucher prématurément. En fonction des symptômes de la maman, l’équipe médicale pourrait décider d’une césarienne. La balance bénéfice/risque maman bébé sera toujours discutée.

 

 

 

 

 La Société française de Néonatologie recommande l’allaitement maternel, même si la maman est symptomatique pour la maladie COVID-19. Nous ne savons pas si la maman transmet des anticorps. A ma connaissance, il n’y a pas eu d’articles publiés à ce sujet.

La majorité des études indiquent qu’il n’y a pas de transmission materno-fœtale. La littérature est rassurante. Néanmoins, si la maman est symptomatique au moment de l’accouchement, une surveillance du nouveau-né sera effectuée et les équipes mettront en place des mesures de précaution. La Société française de néonatologie a publié des recommandations. Cette surveillance et ces mesures seront mises en place de principe, ce virus est actuellement peu connu, peu de preuve scientifique existe.

.

 

 

Si vous accouchez en étant malade : la situation pourra être différente en fonction de vos symptômes. Si vous nécessitez d’une hospitalisation dans un milieu de soins spécifiques COVID (réanimation, soins intensifs …), vous ne pourrez pas voir votre bébé. L’équipe ne prendra pas le risque que votre bébé aille dans une unité COVID. Si vous pouvez être prise en charge en maternité, vous pourrez voir votre bébé. L’équipe vous demandera de respecter des règles éditées par la SFN : porter un masque lorsque votre bébé est proche de vous, et mettre le berceau à plus de 2 m de vous lorsque vous dormez… Donc si papa ou maman sont symptomatiques, il n’est pas recommandé de lui faire un bisou. Ces règles sont compliquées mais elles servent à protéger votre bébé.

 

  Les signes de la maladie COVID chez les enfants sont multiples : fièvre, toux, rhinite (nez qui coule), vomissements, selles liquides, douleurs abdominales, gêne respiratoire. L’équipe chinoise n’a rapporté aucun décès chez les moins de 10 ans. Le risque de forme grave est faible. Nous restons très prudents : il est important de consulter en cas de gêne respiratoire, et/ou de difficultés d’alimentation et/ou de selles liquides, vomissements importants.

 

La place du papa en salle d’accouchement et en maternité est discuté par chaque maternité ou clinique. En fonction de l’évolution épidémiologique, les règles décidées par les maternités peuvent évoluer. Même si papa a déjà eu le COVID, il peut être refusé par l’équipe de maternité.

 

Merci au Dr BRASSEUR Aurélie, chef de service de Pédiatrie du CHPM.

 

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à partager. En complément je vous invite à visionner cette vidéo, de l’APHP

Vous avez d’autres questions? Laissez en commentaire au bas de la page.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *