Les vaccins en post-partum.

La grossesse et le post-partum sont des périodes privilégiées pour mettre à jour vos vaccins. Lors de votre rendez-vous post-natal ou à l’occasion d’une visite chez le médecin traitant, faites vérifier vos vaccins sur le carnet de santé.
L’intérêt de la vaccination est de se protéger contre des virus. Lorsque vous êtes vaccinée, vous vous défendrez contre le virus concerné. Vous serez protégée de la maladie et ne pourrez pas la transmettre Ainsi vous protégez également votre entourage et toutes les personnes que vous côtoyez.

 

La RUBEOLE

Lors du bilan de début de grossesse, la sérologie de la rubéole a été faite. Si elle était négative et que vous n’avez jamais été vaccinée, il faudra faire une injection du vaccin ROR (Rougeole Oreillon Rubéole) après l’accouchement.

Il est préconisé d’attendre un mois après l’injection de ce vaccin pour démarrer une nouvelle grossesse. L’allaitement n’empêche pas la vaccination.

La GRIPPE

En période d’épidémie grippe saisonnière, d’octobre à mars, il est recommandé aux jeunes mamans de se faire vacciner. Si vous avez bénéficier de la vaccination pendant la grossesse, votre bébé est protégé pendant ses premiers mois de vie. La vaccination est recommandée chez l’entourage des nouveaux nés prématurés ou ayant des problèmes de santé. Les professionnels habilités à vous vacciner sont: les médecins, les sages-femmes, les infirmières, les pharmaciens (dans les régions  Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Hauts-de-France, Occitanie)

La COQUELUCHE

Le vaccin contre la coqueluche est recommandé chez les parents et l’entourage proche de l’enfant de moins de 6 mois. C’est la stratégie cocooning : si les personnes qui entourent votre bébé sont vaccinées, elles protègent votre enfant d’une éventuelle contamination. Il s’agit du vaccin combiné DTCaP (Dyphtérie, Tétanos,, Coqueluche Poliomyélite). Les adultes ont un rappel à 25 ans. Il sera nécessaire de renouveler l’injection si le dernier rappel date de plus de 10 ans. L’allaitement n’est pas un frein à la vaccination.

 

Pour plus d’informations sur la vaccination consultez le site vaccination Info service.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

  • Valentine - Nature Nature

    Pas sûre d’être d’accord avec toi sur ce coup-là.

    Je trouve que la grossesse + l’accouchement sont des périodes déjà ultra médicalisées, et que le 4e trimestre l’est encore très largement, vu qu’il faut suivre l’enfant. Pour ma part, tout ce qui n’est pas nécessaire (et je considère que les vaccins ne le sont pas) peut bien attendre. Davantage besoin de douceur, de soutien, de cocooning, que de piqûres.

    Mais cela reste mon avis et j’imagine que d’autres femmes peuvent se sentir rassurées par les vaccins…

    • florie

      Je comprends ton point de vue! Je partage ici les recommandations existantes pour protéger les nouveaux nés d’éventuelles contagions. Ou pour protéger les femmes, on sait que la période du post-partum permet de sensibiliser sur de nombreux sujets et la plupart qui attendent ne le font jamais 😉
      Je suis 100% d’accord avec le fait qu’il faut prendre soin des jeunes mamans, bien plus sérieusement que ce qui est actuellement pratiqué en France!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide qui vous apprendra à gérer " LES PETITS MAUX DU POST-PARTUM"