Les tranchées en post-partum

L’utérus est un muscle autonome, c’est à dire qu’il se contracte indépendamment de votre volonté. Des contractions peuvent survenir lors de la grossesse pour préparer la naissance puis pendant l’accouchement leur but étant de permettre l’ouverture du col de l’utérus et l’arrivée du bébé. Enfin les contractions se poursuivent, elles permettent le décollement et l’expulsion du placenta puis la rétractation de l’utérus.

 

Que se cache-t-il derrière ce terme Tranchées?

Tranchée est le nom donné aux contractions utérines qui surviennent après l’accouchement.

 

A quoi servent-elles?

Les tranchées sont responsable de l’involution utérine, c’est à dire qu’elles permettent à l’utérus de retrouver rapidement sa taille initiale.

L’utérus a mis environ 9 mois à grandir. De 6 cm et 50 g il est passé à 32 cm et 1,5 kg en plusieurs mois. Grâce aux tranchées l’utérus mesure environ 10 cm et pèse 70 g à 8 jours de l’accouchement et retrouve sa taille initiale en quelques semaines seulement.

Les tranchées permettent la fermeture des vaisseaux du placenta.

Imaginez que le placenta est scratché à la parois de l’utérus, lorsqu’il se décolle les vaisseaux qui les reliaient sont libérés. Les contractions répétées de l’utérus permettent à ces vaisseaux de se cautériser, autrement dit de se fermer et d’arrêter les lochies de façon progressive.

 

Pourquoi les tranchées surviennent quand bébé tète?

L’hormone responsable des contractions utérines est l’ocytocine. C’est également l’hormone qui permet l’éjection du lait lorsque bébé tète. Naturellement, votre bébé permet à votre utérus de se rétracter de façon efficace.

Votre nouveau-né vous protège de l’hémorragie de la délivrance.

 

Pourquoi les tranchées sont plus intenses au fil des accouchements?

Plus l’utérus à été distendu, plus le travail de rétractation est important. Les tissus perdent de la tonicité et l’utérus se contracte d’autant plus fort pour assurer l’hémostase, l’arrêt de l’hémorragie.

Comment soulager les tranchées ?

  • La respiration abdominale, de la même façon que pour les contractions de l’accouchement cette respiration vous permet de vous relaxer.
  • Les massages de l’utérus vont permettre de favoriser sa rétractation et ainsi de limiter l’intensité des tranchées.
  • Les médecines naturelles: homéopathie, acupuncture, tisanes vous seront d’une grande aide.
  • Des antalgiques que votre sage-femme ou votre médecin pourront vous prescrire.

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide qui vous apprendra à gérer " LES PETITS MAUX DU POST-PARTUM"