Entretien avec une ostéopathe-sage-femme

L’ostéopathie a pris sa place auprès des sportifs et maintenant auprès du grand public. L’ostéopathie permet au corps de retrouver le confort et la mobilité nécessaire au bien être de l’individu et permet de réduire de nombreux maux. C’est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. Par expérience j’ai pu constater que les bienfaits de l’ostéopathie sur la femme enceinte, la jeune maman et le nouveau-né ne sont pas anecdotiques.Je vous propose un entretien Loriane, ostéopathe et sage-femme pour vous expliquer ce qu’apporte l’ostéopathie comment se déroule une séance.

 

Quel est ton parcours professionnel?

 

Mon premier objectif professionnel est d’exercer en tant qu’ostéopathe. L’offre était déjà suffisamment présente et je souhaitais apporter une fonction supplémentaire et pouvoir optimiser ma pratique. J’ai donc commencé par faire des études de sage-femme à Amiens, puis je suis entrée à l’école d’ostéopathie de Bordeaux pour 5 années supplémentaires. Ces 2 formations très riches m’ont permis de rencontrer des professionnels remarquables. Notamment Claudine Ageron Marque une personne merveilleuse ancienne sage-femme et ostéopathe exclusive depuis 20 ans. A son contact j’ai appris à faire le lien entre mes deux métiers.

 

Du point de vue ostéopathique, quels sont les principaux changements qu’apporte la grossesse sur le corps de la femme?

Le corps de la femme se transforme au cours de la grossesse:

– L’utérus, plus volumineux et plus lourd modifie les courbures de la colonne vertébrale.
– Le périnée doit supporter une augmentation pondérale soudaine.
– Les organes abdominaux sont rapidement comprimés pour laisser la place à l’utérus.
– Les ligaments, imprégnés d’hormones, deviennent plus laxes. Ceci est primordial pour que le bassin puisse s’ouvrir d’avantage le jour de l’accouchement
Les nombreuses modifications entraînent des contraintes corporelles et des douleurs pour la future maman. Il est important que l’utérus se développe dans un environnement souple. Dans un environnement tonic, les conséquences sur le muscle utérin pourraient se manifester par l’apparition de contractions prématurées, ou limiter la place de l’enfant in utéro. L’ostéopathie permet de conserver une souplesse générale.

 

Quel est l’intérêt de bénéficier d’une séance d’ostéopathie lors de la grossesse?

 

Le premier intérêt est d’apporter un confort au corps de la femme enceinte. De plus, l’ostéopathie permet de diminuer certains risques comme le diabète gestationnel ou la menace d’accouchement prématuré.

 

Le corps de la femme étant en perpétuel changement durant la grossesse, il serait idéal de consulter un ostéopathe tous les mois à cette période.

Si cela n’est pas réalisable, une alternative est possible. Votre ostéopathe ou votre sage-femme sauront vous expliquer des exercices à faire chaque jour pour prolonger au mieux le bénéfice de chaque séance.

 

Une consultation lors du 9ème mois de grossesse est importante pour préparer l’accouchement. L’ostéopathe permettra d’obtenir un maximum de mobilité à l’ensemble du bassin. Il pourra également travailler sur le système hormonal et éventuellement contribuer au déclenchement du travail.

 

Est-il utile de consulter un ostéopathe après l’accouchement?

 

La transformation du corps perdure après la naissance. Il va progressivement retrouver sa tonicité initiale et les organes vont retrouver leur place. L’ostéopathe va travailler sur l’intégralité de votre corps afin de l’accompagner à retrouver une bonne mobilité aussi bien au niveau osseux qu’au niveau viscéral.

 

En travaillant sur le système hormonal, une séance d’ostéopathie sera bénéfique si un état de baby blues s’installe.

 

L’ostéopathie contribue à la mise en place de l’allaitement maternel. Se libérer de certaines tensions physiques va faciliter la lactation, atténuer certaines douleurs, limiter les engorgements.

 

L’organisme maternel va mettre 4 à 6 mois afin de se libérer de l’influence des hormones de la grossesse. Il est bénéfique de renouveler une séance avec votre ostéopathe à cette période.

 

Comment se déroule une séance d’ostéopathie?

 

Une séance se déroule toujours de la même façon.

Dans un premier temps, le praticien élabore un dossier pour connaitre votre état général puis il orientera l’interrogatoire afin de cibler vos besoins.

Ensuite, il réalise si besoin des tests médicaux afin de savoir s’il est en mesure de vous prendre en charge ou s’il est préférable de consulter un médecin.

Une fois ces étapes terminées, arrive le temps de l’examen ostéopathique.

 

Il est possible d’examiner avec un tee-shirt, un legging ou un short. Bien que certains ostéopathes ne demandent de retirer que les chaussures et de dégrafer le pantalon, la plupart vous demanderont de vous mettre en sous vêtements. Personnellement, je laisse mes patients la plupart du temps en tee-shirt. Le jeans étant trop épais, je ne peux examiner avec mais les patients venant avec un legging ou short de sport le gardent sans problème.

 

Les techniques de manipulations sont très variable d’un praticien et d’un traitement à l’autre. Elles diffèrent en fonction du patient, de ses besoins, des contre-indications qui auront été mentionnées lors de l’interrogatoire.

 

A travers ces techniques l’ostéopathe recherche les bonnes mobilités de votre corps mais surtout le manque de mobilité.

Un schéma corporel va se dessiner au fur et à mesure expliquant vos maux. Il est fréquent de devoir se concentrer sur une zone du corps différente de celle qui vous fait souffrir.

En effet la douleur n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Le rôle de l’ostéopathe est de trouver l’origine de cette manifestation douloureuse. Par exemple, vous pouvez avoir mal au dos à cause d’une ancienne fracture d’oreille.

Le temps de consultation varie souvent entre 30 et 45 minutes. L’important n’est pas le temps passé, mais bien la compréhension que l’ostéopathe a de votre corps,

 

Lors des manipulations l’ostéopathe est susceptible de toucher l’intégralité du corps externe. Les manipulations par voie interne: vaginale et rectale sont autorisées qu’aux professions médicales. Une sage-femme ou un médecin ostéopathe pourrait utiliser ces techniques mais toujours avec votre consentement. Personnellement, je ne pratique jamais de technique interne lors d’une première rencontre avec la patiente (je suis sage-femme ostéopathe et donc n’ai pas le droit de pratiquer les techniques interne chez les hommes). Bien que le recours à des manœuvres internes puisse être indispensable cela reste rare, les nombreuses manœuvres externes à dispositions suffisent en général.

 

Le nouveau-né peut-il consulter un ostéopathe?

 

Oui, c’est même conseillé, tous les nouveaux-nés peuvent voir l’ostéopathe. La première séance peut se dérouler à 3 semaines de vie du bébé.Toutefois si l’accouchement fut difficile voire traumatique, si votre bébé a des difficultés d’alimentation ou s’il est naît par césarienne une séance chez l’ostéopathe peut être pratiquée plus tôt.

L’ostéopathie lui permet de prendre correctement votre sein en bouche, d’obtenir une meilleur stimulation de la lactation et atténue la création de crevasses au niveau du mamelon. Cela va également faciliter sa digestion et améliorer son sommeil.




Ensuite, je conseille une consultations vers 2 mois 1/2 puis à l’apparition de la première dent et au début de l’âge de la marche. D’autres consultations pouvant s’ajouter en fonction de ce que retrouve l’ostéopathe ou des observations que vous pouvez avoir. Par exemple, la plagiocéphalie doit être prise en charge le plus rapidement possible et nécessite plusieurs séances.

Ce petit être en construction doit se développer sur de bonnes mobilités physiques.

C’est pourquoi il est important pour votre enfant d’avoir un suivi régulier avec l’ostéopathe. Sachez que chacun de nos os a une date d’ossification différente dont le dernier, le bassin, s’ossifie à l’âge de 25 ans.

Légalement l’ostéopathe peut recevoir un bébé de moins de 6 mois uniquement avec certificat médical.

 

Merci d’avoir lu cet article qui, j’espère vous aura apporté des informations sur l’ostéopathie autour de la naissance.

Avez-vous déjà consulter un ostéopathe? Dites le mois dans les commentaires.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

5 commentaires

  • Charlotte

    Merci pour cet article intéressant !
    Je suis jeune maman et j’ai eu plusieurs fois recours à l’ostéopathie.

    Une fois en fin de grossesse, pour faire un retournement car mon bébé était encore en siège. Cela s’est très bien passé, je n’ai pas du tout souffert comme on me l’avait dit aussi car je faisais beaucoup de méditation à cette époque et cela m’a beaucoup aidé.
    Et puis après l’accouchement, je suis allée plusieurs fois voir un ostéopathe pour le crâne de ma fille car j’ai accouché avec les forceps et je souhaitais faire quelques séances.

    Je ne pensais pas qu’il était important d’être suivi pendant la grossesse. C’est compliqué pour une maman de savoir quels sont les meilleurs praticiens qui nous conviendront à ce moment la et d’être bien conseillée.

    Je pense qu’une grossesse se prépare plus, la première fois tout est découverte et parfois c’est trop!

    Merci pour ce bel interview 😉

    • florie

      Merci pour ce témoignage, je suis tout à fait d’accord, il est difficile pour les femmes enceintes de savoir ce qui est le plus approprié concernant le suivi de grossesse. La cpam a mis en place une consultation au premier trimestre spécifiquement pour répondre à ce genre de problématique, ce sont les sages-femmes qui assurent ces rencontres. Pour trouver un praticien qui correspond à nos attentes rien de tel que de demander à l’entourage, en effet il est difficile de juger une pratique et une personnalité étant donné que les feeling varient d’un individu à l’autre.

  • Shirley

    C’est un article très intéressant. J’ai jamais été consulté un ostéopathe pendant la grossesse, je pensais que c’était surtout utile après l’accouchement. L’ostéopathe que j’avais consulté a l’époque , m’avais expliqué que lorsqu’il travaillait dans un hôpital genevois, les ostéopathes allaient voir les mères et les enfants juste après la naissance. Ça devrait être le cas dans toutes les maternités !

    • florie

      Ah oui! c’est super ça, malheureusement cette pratique n’est pas démocratisée et étant donné l’état des hôpitaux en France actuellement je ne pense pas que ce soit pour bientôt…

  • Valentine - Parents en Equilibre

    Merci pour toutes ces infos. J’ai la chance d’avoir trouvé une ostéopathe qui est également kinésiologue. Je trouve cela formidable car elle travaille à la fois sur les blocages mécaniques (ostéo) et émotionnels (kinésio) du corps, qui sont souvent en lien évidemment. Cela m’a beaucoup aidé après mon accouchement (qui a été traumatisant psychologiquement et physiquement)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide qui vous apprendra à gérer " LES PETITS MAUX DU POST-PARTUM"